Tous les articles par Scotis

Femme de Kainou, maman d'adorable ratons et chatons. Accesoirement, rédactrice occasionnelle du site et administratrice pappotant trop.

[Tuto] Lire les statistiques de Youtube

On suit tous son nombre d’abonnés, certains plus assidûment que d’autres, comme si cela était la statistique la plus importante d’une chaîne, comme si une chaîne à 50 000 abonnés était plus importante qu’une à 50.
Et si on apprenait à comprendre les autres statistiques que Youtube met à notre disposition pour mieux comprendre notre public et adapter nos vidéos à eux ? Certes, l’on peut leur demander directement, le public est toujours ravi d’aider, mais il ne sait pas tout.

Analytics

Youtube a mit Google Analytics directement dans notre Creator Studio, pas besoin d’ouvrir un compte. On y retrouve plein d’onglets, mais savez-vous vraiment à quoi ils servent ? Détaillons les onglets ensemble de façon rapide (nous y reviendrons en détail).

Liste des onglets présent sur Youtube Analytics et de statistique disponible.
Liste des onglets présent

Vue d’ensemble permet de voir globalement les statistiques que Youtube considère comme les plus utiles à votre chaîne. On y retrouvera donc vos performances, des statistiques démographiques et vos tops vidéos.
En temps réel vous donne des statistiques affinées de vos vidéos sur les 48 dernières heures .
Revenus estimés permet d’avoir un œil sur l’argent que vous gagnez si vous monétisez votre chaîne, que ce soit en globalité ou par vidéo.
Performances des annonces vous indique quels sont les types d’annonces les plus performantes sur votre chaîne afin de monétiser au mieux votre chaîne.
Vues vous propose de découvrir en détail vos vues, que ce soit le nombre total de vue par jour, par vidéo, la durée moyenne regardée d’une vidéo ou encore le temps totale que les utilisateurs ont passé à regarder vos vidéos.
Statistique démographique nous présente le genre de nos spectateurs, leur âge ainsi que leur pays.
Contexte de lecture permet de savoir dans quel cadre nos spectateurs ont visionné nos vidéos. Est-ce depuis Youtube même, depuis notre chaîne ou sur une page externe ?
Source de traffic permet de savoir d’où viennent nos spectateurs : d’une recherche Youtube, d’un lien direct, d’une notification, d’une suggestion ou encore d’un autre moyen.
Appareil vous permet de voir sur quel écran vous regardent vos spectateurs : sur ordinateur, télévision ou encore smartphone ?Fidélisation de l’audience permet de visualiser si vos vidéos plaisent vraiment.
Abonnés vous permet de savoir d’où se sont abonnés vos spectateurs, de vos vidéos ou de votre chaîne. Il permet également de voir en détail les abonnés totaux, perdus et gagnés.
Utilisateurs ayant aimé/n’ayant pas aimé nous montre les mentions j’aime et mention je n’aime pas en détail, puis vidéos par vidéo.
Vidéos dans des playlists permet de voir qui a intégré vos vidéos à leurs playlist, par mise en favori ou par ajout à leur chaîne (que ce soit en privé ou non).
Commentaires présente le nombre de commentaires laissés et sur quel vidéo ils ont été écrit.
Partages permet de savoir quel vidéos ont été partagées (par intégration sur site tierce, via Gmail ou tout autre moyen de partage).
Annotation permet de juger de la pertinence de vos annotions en vous montrant combien de gens cliquent dessus.

Gros morceau, hein ?
Il vous permettra à l’avenir de mieux naviguer dans les onglets et de savoir où chercher l’information.

Barre de recherche

 

Les options proposés par la barre de recherche
Les options proposés par la barre de recherche

En haut de chaque page, une barre de recherche commune vous permettra d’affiner vos recherches afin de mieux comprendre votre audience ou de rechercher des statistiques spécifiques.

Bouton du haut du menu des statistiques Youtube

Tout d’abord, l’option comparer vous permet de comparer deux périodes. Vous pouvez comparer une période scolaire à une période non-scolaire, comparer une même période d’une année sur l’autre ou simplement comparer la période actuelle à une précédente. Cela vous permet de voir rapidement si vos objectifs d’audience, de fidélisation ou autre sont stables, progressent ou régressent . Bref, cela permet de mesurer rapidement votre progression sur Youtube.

Groupe vous permet de grouper vos vidéos ou playlist ensemble.
Si vous êtes une chaîne de cuisine cela peut permettre de regrouper les recettes salés et sucrés pour visualiser si vos recettes plaisent en général, à titre d’exemple.
En général, cela peut servir si vous avez plusieurs playlists qui rentrent dans une grosse série de mesurer leur performance sans avoir à regarder les statistiques de chaque playlist et les additionner.

Télécharger le rapport vous permet si vous le désirez de télécharger au format .csv le résultat de vos recherches (vous pourrez ainsi ouvrir le tableur sous Microsoft Excel, Excel Viewer ou Open Office) et en garder trace si vous ne le faites pas manuellement dans un document à vous.

Enfin, l’engrenage vous permettra de personnaliser l’affichage des données.

Paramètre roue crantée

Par défaut la devise est le Dollar US, mais nous sommes francophone, votre devise est peut-être le Franc suisse ou l’Euro. Afin de vous éviter de faire le calcul pour passer du Dollar au Franc à chaque fois.

Période par défaut vous permet de définir un intervalle de temps par défaut couvert par les pages de statistiques. Si vous venez toutes les semaines, par défaut cela peut-être « cette semaine » ? Si vous ne venez qu’une fois par mois, « ce mois-ci » sera peut-être plus intéressant. C’est à vous de définir quand vous passez, indiquez donc de préférence une période qui vous conviennent.

Unité de temps permet d’indiquer par heure ou minute le temps passé par vos spectateurs sur vos vidéos. À moins de faire en moyenne des vidéos de plus de deux heures, le mieux est de laisser par minute pour avoir des statistiques au plus proche de la réalité (et plus facile à lire).

recherche avancée

Ce petit menu vous sera des plus utiles pour affiner vos statistiques.

La recherche de contenu ou de région vous permettra de voir les statistiques précises d’une playlist ou d’une vidéo dans le détail.
S’il s’agit d’une playlist, cela vous permettra de voir d’un rapide coup d’œil les vidéos les plus performantes et de leur faire une suite qui intéressera les gens (une suite directe, une remise au gout du jour, un sujet similaire ou autre).
S’il s’agit d’une vidéo, ses sources de trafic vous permettrons de voir ce qui a marché pour elle et de réitéré les partages dans ce sens sur une vidéo qui aura moins bien marché.
La recherche par région vous permettra de centrer vos recherches sur votre publique cible. Est-ce les pays francophones ? Uniquement les québécois ? Ou cela n’a-t-il pas d’importance à vos yeux ?

Vous pourrez afficher ces informations pour une période donnée. Soit celle par défaut, soit une période définie manuellement sur le calendrier, qui vous permettra un affichage plus précis.
Ce qui intéresse votre publique au moment des fêtes n’est pas forcément ce qui les intéressera au quotidien.
A titre d’exemple, aux approches de Noël/Yule/’hanouka/autre les gens sont plus enclin à voir des reviews de jeux vidéos, jeux de plateaux/cartes, de matériels à offrir et de cadeaux en général, alors qu’au quotidien, peut-être sont-ils là pour se détendre et regarder une série humouristique, un court-métrage ou encore regarder un let’s play.
Choisir manuellement une date vous permettra aussi de voir vos statistiques selon vos objectifs. Si vous vous êtes donné comme but de gagner 10 abonnés en 10 jours, cela sera plus facile d’indiquer la date de départ de cet objectif à fin de suivre son avancement.
De même, lors d’une campagne de promotion, cela vous permettra de lire les statistiques à partir du déploiement de la campagne.

Menu du bas

Vidéos mises en ligne vous permet de regarder les statistiques individuelles de chacunes de vos vidéos. Si vous cliquez sur Playlists, vous afficherez les informations pour la playlist en elle-même (et non pour les vidéos qu’elle contient).

Vous pourrez également afficher les informations selon si les gens sont abonnés (voir ce qui les intéresse le plus dans votre contenu et votre chaîne), s’ils sont simple visiteur (et voir ce qui les attire dans vos productions) ou regarder vos statistiques globalement, sans vous soucier que vos spectateurs soient abonnés ou non.

En direct vous permet de voir les statistiques de vos lives, à la demande vous permets de voir les données pour vos vidéos en général et si vous affichez les deux, vous aurez la joie de voir les statistiques global de votre chaîne.

Comment mesurer un but ?

Vous avez un but en tête, mais il vous faut un moyen de mesurer son avancée. Vous pensez que les statistiques vous le permettrons, mais comment trouver l’information qui vous intéresse précisément ?

Voyons quelques cas.

Vous voulez atteindre les X abonnés en X temps.
L’onglet abonnés vous permettra un suivi au jour le jour des gens s’étant abonnés et de ceux s’étant désabonnés.
Les gens s’abonnent parce qu’ils aiment votre chaîne, tentez de voir quels contenus leurs plaisent (le Top 10 de vos vidéos sur l’onglet Vues d’ensemble peut vous aider), quelles vidéos sont les plus longtemps regardées (la durée moyenne de visionnage dans l’onglet Vues) et d’où ils viennent (onglet source de trafic).

Vous voulez produire du bon contenu (soit du contenu qui plait).
Regardez votre top vidéo (Top 10 dans l’onglet vues d’ensemble), vos vidéos regardés le plus sérieusement (la durée moyenne de visionnage dans l’onglet Vues) et tentez de produire un contenu dans cette veine-là, tout en améliorant la qualité de vos vidéos (par l’apprentissage de nouvelles techniques par exemple) et en écoutant les envies de votre public.

Vous voulez avoir une chaîne performante question revenu.
Alors, là, il va falloir passer beaucoup de temps ! En observant que vos abonnés doivent augmenter de façon conséquente (onglet abonnés), mais également vos vues (onglet Vues) et votre qualité.
Votre onglet principal va être l’onglet Revenus estimés.
Ne faites pas passer la quantité avant la qualité. Produisez vite mais bien.
Observez l’onglet Performances des annonces pour choisir les annonces les plus adaptées à votre public peut être une bonne idée.

Vous voulez créer une campagne de promotion.
Regardez l’onglet Statistique démographique si vous désirez financer une campagne AdSense. Cela vous aidera à ciblez votre audience potentielle et donc à qui afficher vos pubs.
De manière générale, cet onglet vous permettra de définir votre public cible (et si vous cibliez les jeunes de moins de 14 ans et que l’onglet indique que vous intéressez les jeunes de plus de 60 ans, il sera toujours temps de se poser des questions). Faites des recherches annexes pour savoir quels sont leurs réseaux sociaux favoris/forums/chats/conventions où ils pourraient se cacher afin de venir à eux et de les capturer avec une pokeball, ou juste leur parler de vous et de votre chaîne !
Une fois votre campagne en cours, vous pourrez vérifier qu’ils viennent bien de là où vous les attendiez via l’onglet Source de trafic. Pensez à cliquer sur Externes pour avoir le détail des endroits d’où ils viennent (de quel site).

Voilà, nous n’avons que survolé quelques notions importantes. Il reste plein de choses à voir sur les statistiques de Youtube !

A bientôt pour la suite de cet article !

N’hésitez pas a poser vos questions en commentaires ou sur le forum, nous nous ferons un plaisir de vous y accueillir.

[Tuto] Garder la motivation

Je vois beaucoup de jeunes gens débuter et deux semaines plus tard, déjà cesser alors qu’ils avaient la motivation à la base et une chaine intéressante. C’est triste, d’un sens (même si d’un autre, cela fait moins de concurrence pour ceux qui restent).

La motivation

Être motivé, c’est être engagé dans quelque chose (ici sur Youtube, dans vos vidéos et votre chaine). Ce n’est pas être spécialement « être actif » et donc ce n’est pas en sortant une vidéo par jour que vous montrez que vous êtes motivés.

Une chaine Youtube, ce n’est pas que sortir des vidéos, il faut aussi les produire, répondre à sa communauté (et la créer), en assurer la promotion, la rendre intéressante, la garder propre (non, on n’aime pas devoir regarder la longue liste de vos vidéos pour retrouver la première d’une série intéressante). En bref, une chaine, c’est plein de choses et pour la garder en forme, ça demande de l’engagement et donc, de la motivation

Où ça se trouve la motivation ?

Inutile de demander ça à votre vendeur en quincaillerie, il n’en aura pas. Pour rester motiver, il faut rester engagé et concentré.

D’abord, pour quelles raisons faites-vous des vidéos ?
Pour être connu ? Bien ! Vos buts principaux sont donc de produire du contenu très qualitatifs et d’en assurer une promotion adéquate (non, spammer des forums n’est pas une forme d’auto-promotion viable).
Pour être riche et célèbre ? Vos buts sont quasiment les mêmes que dans le cas où vous souhaiteriez simplement connu, mais il vous faudra assurer la monétisation, vous faire des contacts, obtenir des contrats à droite et à gauche pour vous assurer un revenu (qui ira en grandissant) et cætera.
Pour partager une passion ? Vos buts seront donc de présenter sous beaucoup de facette votre passion, éduquer ceux qui peuvent ne pas la connaitre ou la comprendre et … partager !
Pour juste apprendre à faire des vidéos ? Faites plein de choses différentes et intéressantes ! Des animations 2D, 3D, des clips musicaux typographiques, des épisodes fan-made de votre série préféré, un court-métrage, une présentation de produit, bref, plein de médias différents possible en vidéo.

Une fois que vous savez pourquoi vous-êtes sur Youtube, il est temps de vous fixer vos buts.
Ils doivent être accessible, d’abord. Il faut ensuite voir comment vous pouvez mesurer votre avancement dans votre but. Une fois cela fait, il est temps de définir une tactique (tel un chef de guerre).

Un but commun à beaucoup est sans doute d’atteindre ses premiers 1 000 abonnés (promis, c’est possible). Si vous êtes à 0 abonnés, ça sera long, mais c’est un but atteignable, pas de soucis. Comme il s’agit d’un gros morceau, il faudra découper ça en petit bout : atteindre les 10 premiers abonnés, les 20 premiers, les 50 premiers, les 100 premiers et ainsi de suite.
Le principe de découper un gros buts en plein de petits, c’est qu’ils arrivent plus vite et vous serez satisfait de vous plus rapidement, donc garderez plus longtemps votre motivation.

Chaque palier d’un but (ou chaque petit but) doit bénéficier d’une réflexion en amont (pas la peine de viser 2 000 abonnés de plus en une semaine si vous n’avez que 500 abonnés).
Comment gagner des abonnés ? Faire de la pub auprès de vos ami(e)s est déjà un bon point, s’inscrire sur un forum de vidéastes pour partager ses expériences vous aidera à progresser, suivre des formations (en ligne, ou non, gratuite ou payante) vous aidera à améliorer votre qualité (et sûrement aussi votre vitesse de production), demander des avis/poser des questions à vos abonnés vous aidera aussi à les faire réagir et donc, à les faire vous aider et donc progresser.
Comment améliorer son contenu ? Votre son est moyen, voyez pour apprendre à régler correctement votre micro. Vous avez des pops, voyez pour acheter ou fabriquer un anti-pop. Votre capture vidéo a une qualité passable, voyez comment améliorer la capture pour qu’elle colle à votre montage (non, on ne peut pas filmer en 25FPS et faire un montage en 60FPS par derrière).

Rester engager

Vous avez un but, vous savez comment y arriver car vous avez définis des petites tâches, mais cela ne suffit pas ?

Pourquoi ne pas se donner des petits challenges ?
– Vous avez une semaine pour gagner 10 abonnés
– Une semaine pour produire votre prochaine vidéo (sans réduire la qualité de celle-ci par rapport aux autres)
– Une semaine pour apprendre à faire un montage non-linéaire
– Créer un concept introuvable sur Youtube
– Faire un challenge d’un mois sur un sujet (les recettes à bases de pâtes, les jeux FPS, les musiques dites Rock et cætera)
– Sortir 10 vidéos d’une série qu’on aime
– Apprendre à maîtriser un nouvel outil (nouvelle caméra, nouveau logiciel de montage vidéo …)

Se donner des dead-lines, soit une date butoire pour faire quelques choses peu en aider certains et éviter de stagner. Attention à rester réaliste, cependant. Pas la peine de vouloir créer une vidéo en dix minutes.

Être entouré, c’est également important. De nos jours, beaucoup de spectateurs regardent et oublient de laisser un petit commentaire ou même un pouce. Ce n’est pas que votre contenu est inintéressant pourtant. Pensez à parler et échanger avec d’autres youtubeurs de vos motivations, buts du moment ou juste papoter tranquillement. N’hésitez donc pas à rejoindre des forums (celui de Tubeurs par exemple), conversations sur Twitter, Facebook, Skype ou autre.

Vous pouvez également vous dire que chaque dimanche, vous passerez une heure à travailler sur votre prochaine vidéo et une autre heure le samedi à vous occupez de la chaine (de votre communautés, de faire du ménage, bref, faire ce que personne ne voient vraiment). Cela deviendra une habitude de travailler à ces horaires et ça sera de plus en plus facile au fil du temps.
Attention, pensez à observer la règle des 50/10, chaque fois que vous travailler 50 minutes, observez 10 minutes de pause.

En dehors de Youtube

On a vu plein de choses et ça vous sera utile, mais parfois, on a un gros coup de mou et on a besoin de changer d’air. C’est important aussi.
Si travailler sur votre chaine vous fait vous sentir mal à l’aise, il est temps de faire une pause (que ça soit pour la journée, la semaine ou une autre durée).

Si vous avez besoin de faire autre chose, il est temps de se ressourcer, sortir vous fera du bien : faire du sport (ou un bon match de foot US avec des copines de vestiaires poilues), se balader en ville, aller voir un film entre ami(e)s, faire une sortie entre potes de façon plus globale, aller découvrir une nouvelle boisson (thé, café, bière, cocktail ou autre), découvrir une nouvelle activité (vous avez tenté une randonnée à cheval ou une sortie du kayak ?), jouer à un jeu-vidéo bien prenant (Muramasa, Lotro, The Elder scroll ou autre chose), zoner sur internet et bref, sortez de Youtube et faites autre chose.
Aérez-vous l’esprit, ça vous fera le plus grand bien.

Si la motivation ne revient vraiment pas, posez-vous des questions : est-ce que j’aime vraiment ce que je fais ? si non, comment transformer ce que je produis actuellement en un truc que j’adore ?

En cours de route, il est possible que vous n’aimiez plus ce que vous faites. C’est normal, on change tous. Le tout est de faire évoluer votre contenu avec vous et de ne pas supprimer votre ancien contenu : vos spectateurs les plus fidèles seront heureux de voir leur contenu préféré et les nouveaux verront que vous avez progresser et êtes donc une personne investie dans sa chaine.

Se lancer ?

Parfois il est dur de se jeter à l’eau.

Commencez tout doux ! Choisir un nom de chaine avant de la créer, trouver une idée avant de commencer à rédiger le script, configurer le micro avant d’enregistrer votre voix, bref, des p’tites choses qui se font en moins de deux minutes.
Ce premier pas vous lancera et vous pourrez continuer sur votre lancer sans vous dire : je ferais ça plus tard (on a tous connu ça la procrastination).

Résumé de l'article sur
Résumé de l’article sur  » Comment rester motiver  » – à ouvrir dans un nouvel onglet pour l’enregistrer

 

Gardez à l’esprit que je me suis concentrée sur Youtube, mais cela est également valable pour Dailymotion, Vimeo et en général, pour tout vos projets :p.

Et vous, quels sont vos buts en ce moment ? Venez les partager avec nous sur le forum ou par commentaire !

[Tuto] Les copyrights et droit d’auteur

Vous avez sans doute déjà vu que les gens sont prompts à hurler au plagiat et ne comprennent pas grand choses aux strikes qu’ils se prennent sur YouTube. Nul n’est censé ignorer la loi, mais soyons francs, au début c’est juste indigeste et on y comprend trop rien. Nous allons donc tenter de clarifier tout ça.

Qu’est-ce que le copyright ?

Si l’on traduit, il s’agit du droit de copie et si l’on ne traduit pas et que l’on se base sur la loi française, il s’agit du droit d’auteur.
Grâce à la Déclaration universelle des droits de l’homme, qui est valable à l’international, chacun d’entre nous a le droit à la protection de son œuvre (artistique, scientifique ou littéraire) tant qu’on en est l’auteur (à 100% bien entendu) et ce, que l’œuvre soit finie ou non (vous pouvez donc publier un dessin en cours de réalisation, il est d’ores et déjà protégé).

Pour bénéficier du droit d’auteur vous n’avez rien à faire. Pas même à indiquer la protection. Cependant, prenez vos précautions lorsque vous publiez sur internet (ou ailleurs), un vol est vite arrivé. N’hésitez donc pas à signer directement sur vos œuvres (une watermark/filigrane sur vos dessins/vidéos est le minimum) ou à poser une protection juridique adapté.

Le vols d’idée

Je vois souvent les gens hurler  » au plagiat  » car quelqu’un a fait un podcast sur la même idée qu’untel.
Eh bien, ils ont tord !
Les idées exprimées ne sont pas protégées. Ainsi, si Bob l’éponge est protégé et nous n’avons pas le droit d’en faire une copie, rien n’empêche de faire une éponge anthropomorphique du nom de Robert le spongiforme rectangle.

En France comme aux USA, le droit de parodie existe et protège toute œuvre dérivée dans un but humoristique tant que l’œuvre dérivé est transformée, apporte quelque chose de personnel et ne nuit pas à l’auteur ou à l’œuvre originale.
Attention, le terme parodie n’a pas de cadre défini dans le droit d’auteur et cela sera donc laissé à l’appréciation du tribunal.

Les différentes licences de copyright

CC BY – Attribution
Les gens peuvent réutiliser votre oeuvre, la transformer, la redistribuer et ce, même à des fins commerciales tant qu’on vous cite comme l’auteur original.

CC BY SA – Attribution, partage dans les mêmes conditions
Les gens peuvent réutiliser votre œuvre, la transformer, la redistribuer et ce, même à des fins commerciales tant que l’on vous cite comme auteur original et qu’on utilise la même licence pour l’œuvre ainsi crée.

CC BY ND – Attribution, pas de modification
Les gens peuvent redistribuer votre œuvre, à des fins commerciales ou non, tant que rien de votre œuvre n’est modifiée et que l’on vous cite comme auteur original.

CC BY NC – Attribution, pas d’utilisation commerciale
Les gens peuvent réutiliser votre œuvre, la transformer et la redistribuer tant qu’il n’y a pas d’utilisation commerciale et que l’on vous cite comme auteur original.

CC BY NC SA – Attribution, pas d’utilisation commerciale, partage dans les mêmes conditions
Les gens peuvent réutiliser votre œuvre et la transformer tant qu’il n’y a pas d’utilisation commerciale, que l’on vous cite comme auteur original et que l’oeuvre ainsi créée est redistribuée dans la même licence.

CC BY NC ND – Attribution, pas d’utilisation commerciale, pas de modification
Les gens peuvent peuvent distribuer votre oeuvre tant que l’on vous cite, qu’il n’y a pas de modification et pas d’utilisation commerciale.

CC 0 – Aucune restriction
L’auteur a cédé tous ses droits et donc, vous avez tous les droits ! Vous pouvez en faire ce que vous voulez.

Les recours

Si vous avez un vol d’une de vos œuvres ou quelqu’un ne respectant pas vos copyrights/droits d’auteur il vous faudra contacter le contrevenant pour essayer de résoudre la situation à l’amiable.
Si cela ne suffit pas et qu’il s’agit d’une publication sur un site internet, en général une simple lettre de huissier adressée au contrevenant et à son hébergeur suffira à régler la situation.
S’il ne s’agit pas d’un site internet, il vous faudra saisir le tribunal de grande instance.

Voir mes autres tutoriels sur les bases d’une chaine Youtube ?
Pourquoi une chaine Youtube ?
L’habillage de base d’une chaine Youtube
– Les copyright et droit d’auteurs (vous êtes ici)

[Découverte] Les effets spéciaux ça vous parle ?

Vous aimez sans doute de grands films, certains ont des effets visuels ou spéciaux de toute beauté mais y avez-vous jamais réellement jeté un coup d’oeil ?

La Boite à FX est là pour vous les expliquer en détails, afin de nous partager sa passion.

Voici le premier numéro de « Chronique FX » vous expliquant la différence entre effets visuels et effets speciaux

Et voilà le dernier numéro de « La boite à FX » revenant sur les effets derrière Jurassic Park

[Tuto] L’habillage de base d’une chaine Youtube

Déjà, qu’est-ce que c’est qu’un habillage ? C’est tout ce qui habille votre chaîne et au passage, fait votre identité. Si auparavant l’on pouvait avoir un background et organiser quelques widgets à sa convenance, il faut maintenant se contenter d’un avatar et d’une bannière. Mais c’est pas ça qui va nous limiter ! On est des fifoudingues et on aime avoir une belle chaîne qui fait qu’on ne ressemble pas à une autre !

Un avatar pour une fausse chaine de gaming communautaire.
Un exemple d’avatar pour une chaine gaming.

L’avatar

Un avatar c’est unique et c’est votre identité. C’est la première chose que voient les gens si vous postez des commentaires, quand ils cherchent votre chaîne et qu’ils voient en watermark/incrustation dans vos vidéos si vous utilisez l’option de branding que propose Youtube. C’est donc important de le faire soit-même, même si vos connaissances de TheGimp sont au ras des pâquerettes (vos abonnés ne vous en voudront pas d’être amateur et de ne pas vous payer les services d’un graphiste ou d’un illustrateur).

Avatar de LunchBox, chaine de cuisine.
Avatar de LunchBox, chaine de cuisine.

Voici quelques conseils techniques pour réussir votre avatar en toute beauté : – Réalisez-le dans un format de 800×800 pixels – N’utilisez pas de contenu dont vous n’avez pas acheté les droits et faîtes un avatar qui vous correspond (inutile de mettre un serpent si vous préférez les rats) – Avant d’enregistrer, vérifier sa visibilité en 98×98 pixels (format final sur Youtube) ainsi qu’en format rond 98×98 (le format sur G+ dont on ne peut se passer). Par visibilité j’entends qu’à ce format on distingue parfaitement ce dont il s’agit et que cela ne comporte pas d’artefact ou toutes autres choses disgracieuses – Enregistrez donc en 800×800 au format .png (cela conserve parfaitement votre qualité d’image, sans compression destructive et conserve la transparence) Après ces conseils techniques, il ne vous reste plus qu’à chercher l’inspiration ! N’hésitez pas à lister ce dont vous voulez que vos visiteurs se souviennent. Si vous êtes une chaîne de cuisine, une toque peut être une bonne chose, si vous êtes une chaîne gaming, une manette et tutti frutti. Le tout est d’avoir une image unique et donc de ne pas tomber non plus dans les exemples cité pour ne pas faire un avatar qui ressemble à 36 autres (ça serait dommage de ne pas avoir de personnalité). Innovez ! Les gens vous retiendront et reviendront plus facilement.

La bannière

Elle est présente en haut de votre chaîne et permet de diffuser plus d’informations sur votre contenu grâce à son plus grand visuel. Une erreur fréquente est d’oublier qu’elle est adaptative et qu’une personne sur une télévision ne la verra pas de la même façon qu’une personne sur téléphone, tablette, grand écran ou petit écran. Les mêmes conseils que pour l’avatar s’appliquent, la seule différence est la taille qui doit être de 25 060×1 440pixels (format télévision), mais on peut dire merci à YouTube qui pense à fournir un template afin que personne ne soit lésé niveau qualité de bannière (ici). Suivez-donc le au mieux et gardez les informations dans la Safe Area.

Bannière pour une fausse chaine.
Bannière pour une fausse chaine.

Quelles informations d’ailleurs ? – Si vous êtes plusieurs, cela peut-être sympathique de fournir les pseudos des participants – Si vous êtes une chaîne avec diverses activités, le préciser peut être intéressant pour que les visiteurs sachent d’un regards ce que vous réalisez – Si vous êtes très régulier dans vos sorties, l’indiquer peut également être un bon point – Cependant, ne mettez pas d’URL ou informations personnelles, elles sont interdites. Pour les URLs, vous possédez les liens personnalisés dans votre  » A propos  »   Voir mes autres tutoriels sur les bases d’une chaine Youtube ? – Pourquoi une chaine Youtube ?L’habillage de base d’une chaine Youtube (vous êtes ici)