Archives pour la catégorie Tutoriels

Les tutoriels pour débuter ou vous améliorer ! Le matériel, le cadrage, le son, tout y passe !

[Tuto] L’habillage de base d’une chaine Youtube

Déjà, qu’est-ce que c’est qu’un habillage ? C’est tout ce qui habille votre chaîne et au passage, fait votre identité. Si auparavant l’on pouvait avoir un background et organiser quelques widgets à sa convenance, il faut maintenant se contenter d’un avatar et d’une bannière. Mais c’est pas ça qui va nous limiter ! On est des fifoudingues et on aime avoir une belle chaîne qui fait qu’on ne ressemble pas à une autre !

Un avatar pour une fausse chaine de gaming communautaire.
Un exemple d’avatar pour une chaine gaming.

L’avatar

Un avatar c’est unique et c’est votre identité. C’est la première chose que voient les gens si vous postez des commentaires, quand ils cherchent votre chaîne et qu’ils voient en watermark/incrustation dans vos vidéos si vous utilisez l’option de branding que propose Youtube. C’est donc important de le faire soit-même, même si vos connaissances de TheGimp sont au ras des pâquerettes (vos abonnés ne vous en voudront pas d’être amateur et de ne pas vous payer les services d’un graphiste ou d’un illustrateur).

Avatar de LunchBox, chaine de cuisine.
Avatar de LunchBox, chaine de cuisine.

Voici quelques conseils techniques pour réussir votre avatar en toute beauté : – Réalisez-le dans un format de 800×800 pixels – N’utilisez pas de contenu dont vous n’avez pas acheté les droits et faîtes un avatar qui vous correspond (inutile de mettre un serpent si vous préférez les rats) – Avant d’enregistrer, vérifier sa visibilité en 98×98 pixels (format final sur Youtube) ainsi qu’en format rond 98×98 (le format sur G+ dont on ne peut se passer). Par visibilité j’entends qu’à ce format on distingue parfaitement ce dont il s’agit et que cela ne comporte pas d’artefact ou toutes autres choses disgracieuses – Enregistrez donc en 800×800 au format .png (cela conserve parfaitement votre qualité d’image, sans compression destructive et conserve la transparence) Après ces conseils techniques, il ne vous reste plus qu’à chercher l’inspiration ! N’hésitez pas à lister ce dont vous voulez que vos visiteurs se souviennent. Si vous êtes une chaîne de cuisine, une toque peut être une bonne chose, si vous êtes une chaîne gaming, une manette et tutti frutti. Le tout est d’avoir une image unique et donc de ne pas tomber non plus dans les exemples cité pour ne pas faire un avatar qui ressemble à 36 autres (ça serait dommage de ne pas avoir de personnalité). Innovez ! Les gens vous retiendront et reviendront plus facilement.

La bannière

Elle est présente en haut de votre chaîne et permet de diffuser plus d’informations sur votre contenu grâce à son plus grand visuel. Une erreur fréquente est d’oublier qu’elle est adaptative et qu’une personne sur une télévision ne la verra pas de la même façon qu’une personne sur téléphone, tablette, grand écran ou petit écran. Les mêmes conseils que pour l’avatar s’appliquent, la seule différence est la taille qui doit être de 25 060×1 440pixels (format télévision), mais on peut dire merci à YouTube qui pense à fournir un template afin que personne ne soit lésé niveau qualité de bannière (ici). Suivez-donc le au mieux et gardez les informations dans la Safe Area.

Bannière pour une fausse chaine.
Bannière pour une fausse chaine.

Quelles informations d’ailleurs ? – Si vous êtes plusieurs, cela peut-être sympathique de fournir les pseudos des participants – Si vous êtes une chaîne avec diverses activités, le préciser peut être intéressant pour que les visiteurs sachent d’un regards ce que vous réalisez – Si vous êtes très régulier dans vos sorties, l’indiquer peut également être un bon point – Cependant, ne mettez pas d’URL ou informations personnelles, elles sont interdites. Pour les URLs, vous possédez les liens personnalisés dans votre  » A propos  »   Voir mes autres tutoriels sur les bases d’une chaine Youtube ? – Pourquoi une chaine Youtube ?L’habillage de base d’une chaine Youtube (vous êtes ici)

[Tuto] Pourquoi une chaine Youtube ?

Vous y voilà, fébrile, les mains moites, presque tremblante. Vous allez créer une chaîne YouTube ! Oui, comme votre idôle. Vous allez devenir riche, célèbre et aurez plein de filles/garçons dans votre (futur) luxueux lit en draps de soie. La grande classe quoi.

Oui, mais voilà, créer une chaîne (que ce soit sur YouTube, Vimeo ou Dailymotion), ça demande un minimum de réflexion en amont. Tous les grands (et les petits) ont commencé quelque part et vous allez aussi commencer par cette étape : le choix de votre chaîne.

Choisir son thème

 

D’abord, posez-vous quelques questions : qui êtes-vous ? qu’aimez-vous dans la création de vidéo ? qu’avez-vous envie de partager au monde entier ?
Si vous aimez les let’s play, peut-être êtes-vous plutôt un créateur de courts-métrage de génie ou peut-être que vous aimez l’humour, mais vous sentez plus de faire des vidéos expliquant la magie de la langue française.
Avec vos envies en tête, il vous sera plus aisé de définir ce que sera votre chaîne et son thème, que ce soit une chaîne de top, musicale ou d’un sujet vous étant cher (et sur lequel vous prendrez plaisir à passer du temps).

Chat Viral (logo de chaine fictive)

Bien sûr, rien ne vous oblige à vous cantonner à un seul thème. Vous pouvez être un youtubeur de timelapse et offrir à vos abonnés des review de matériels de temps à autre, mais il est parfois désagréable de s’abonner à une chaine de présentations de plats japonais et de se retrouver tous les deux jours avec des montages de gifs de chatons (pas toujours mignons en plus) quand on s’était abonné pour découvrir des mets exotiques.

Apprenez à vous connaitre, restez varié (ne vous enfermez pas dans un format), mais pensez à ce que veulent vos abonnés et aux raisons de leur abonnement.
Et si vous voulez faire une chaine parlant de vous, avec tout ce que vous aimez, avec un contenu plus que diversifié, n’hésitez pas, mais ne vendez pas ça comme une chaine spécialisée dans un domaine.

Choisir un nom

 

Voilà un moment compliqué. Vous savez ce que vous voulez faire sur votre chaîne, mais il va falloir définir un petit nom.

Ce nom servira de nom au projet (à la chaine et aux vidéos), à vous faire connaitre et donc à assurer le succès de votre projet.
Inutile de s’appeler FrancisPiano si vous ne touchez aucunement à la musique et faites des vidéos de la nature (surtout si en plus votre prénom c’est Anatole).

N’hésitez pas à prendre une feuille blanche (ou d’ouvrir une fenêtre Notepad, voir écrire au feutre sur votre tapisserie) pour réunir quelques mots qui vous viennent à l’esprit et sont dans votre domaine. Écrivez en haut votre thème et allez sur des dictionnaires (en ligne ou en papier) chercher des synonymes, termes proches, n’utilisez pas d’écriture biscornue (inutile que vos fans écorchent votre nom à chaque fois qu’ils vous font de la pub) et soyez innovant (pas besoin de s’appeler Joueur de la cave ou Sighzie).

Chips Hell, la chaine avec du sel

Bien entendu, vous pouvez vous faire connaître sans même évoquer le thème de votre chaîne dans son nom, mais cela aidera les gens dès le premier regard à savoir ce que vous faîtes. Un nom tel que SimoneDu27 n’aide pas à savoir qu’il s’agit d’une chaine de musique pop, à titre d’exemple.

Le nom de votre chaîne comme son contenu doit refléter ce que vous aimez faire. C’est un projet sur lequel vous allez passer énormément de temps, donc autant que cela vous corresponde et ne devienne pas une corvée au bout d’une semaine.

Voir mes autres tutoriels sur les bases d’une chaine YouTube ?
Pourquoi une chaine Youtube ? (vous êtes ici)
L’habillage de base d’une chaine Youtube

[Tuto] écrire avec un gueuloir ?

Vous écrivez votre texte pour vos acteurs ou vous-même ? Vous ne trouvez pas que tout cela sonne faux, trop formaté ? On va ressortir une astuce d’écriture qui nous vient tout droit d’un gros badass, né dans les eighties ! 1880’s même ! Notre bon vieux Gustave Flaubert.

Il va nous servir à quoi ce Gugus ?

Haha, je m’esclaffe. « LOL » comme disent les jeunes. Gugus, Gustave. Le gueuloir est un endroit (Physique ou imaginaire) où l’on peut déclamer son texte aisément, pour ensuite le remanier. L’intérêt de cette technique est de faire « sonner le texte juste » preuve par l’exemple .

Texte non remanié

J’attendais patiemment le bus B, Assis face à l’hôtel de ville. Tout à coup, un homme vêtu de noir et le visage maquillé de blanc se mit à gesticuler devant moi. Je ne savais plus vraiment où me mettre.

Une fois lu, OK, c’est joli, ça sonne plutôt bien, mais ça ne sonne pas naturel pour quelqu’un parlant à un collègue de travail à la machine à café. Imaginez-vous, ou votre acteur entrain de raconter une anecdote. et réécrivez comme vous le sentez. Oubliez les effets de style, allez à l’essentiel.

Texte remanié (Machine à café, à un collègue)

J’attendais le bus, pour venir au boulot, t’sais, arrêt Hôtel de ville comme d’hab. Là, devine quoi ? T’as un guignol qui vient squatter pile devant ma tronche et qui se met a danser la macarena ou je sais pas quelle connerie. La honte quoi…

On sent que c’est plus naturel et dans le ton détendu d’une machine à café. La diction est feignante, le niveau de langage familier. Bref, ca colle. Essayez d’appliquer cet exercice en imaginant vos acteurs parler.

Au tournage, et ou avant, parlez avec vos acteurs.

Cela peut permettre de cerner dans quel type de texte il sera le plus à l’aise. Surtout si vous n’avez pas affaire à des acteurs pro. Au moment du tournage, n’hésitez pas à refaire deux ou trois prises  où vos acteurs improvisent. Ça coute qu’un peu de place sur une carte SD et les acteurs pro adorent ça. Ça permet de se la péter et de se mettre un peu mieux en valeur. On ne le répètera jamais assez, soyez cool avec vos équipes, laissez leur un peu les coudées libres 😉

[Tuto] Comment choisir son ISO ?

Vous allez tourner, et vous ne savez pas comment régler votre réflexe ou votre caméra ? Il y a plein de réglages étranges qui vous font peur ? On va les écumer un par un, et apprendre ce qu’il vous faut pour filmer dans de bonnes conditions !

L’ISO, mais qu’est-ce que c’est, gentil rédacteur de Tubeurs.fr ?

Si vous ne venez pas de la photo, et que vous n’avez aucune notions dans le domaine, vous avez du déjà entendre ce mot ailleurs, non ?  Les gares et leurs ISO 14001, les images disques avec les fichiers ISO (ISO 9660) Bref, on les croise un peu partout ces trois petites lettres ! ISO signifie International Standards Organisation (Organisation internationale des Standards). Mais qu’est-ce que cela a à voir avec nos appareils photos et caméras ?

L’ISO correspond à la sensibilité de la pellicule de jadis et au capteur d’aujourd’hui. Plus la sensibilité est élevée, moins on a besoin de lumière pour avoir une image claire, mais plus il y a de bruits sur l’image. Et le bruit, en photo,  comme en vidéo, c’est pas bien !

Le bruit ? J’écoute pas mes photos, moi !

Très drôle chenapan ! Le bruit, en image se traduit par des artefacts de couleur (Des petits points) ou un « fourmillement » en vidéo. Le plus simple est encore la preuve par l’exemple !

J’ai fait en sorte de filmer le même plan 9 fois, en augmentant l’ISO et contre-balançant avec les autres réglages.. (Ce test est réalisé sur un Nikon d5300)

Vous l’aurez compris, le but est de garder l’ISO le plus bas possible grâce à l’ouverture et au temps d’exposition. Nous verrons comment dans les prochains tutos !