Archives pour l'étiquette comparatif

[Tuto] Comment investir de manières intelligente ?

Quand je passe sur Twitter le matin je vois des gens demander « Oui, je dois acheter quoi ? » ou encore « J’aimerais faire des vidéos, il me faut quelle camera ? » ou même « Je veux un micro, je prends quoi ? ». C’est bien de collecter des avis, des retours et autres informations mais il y a des techniques pour investir de manières intelligente. Je vais vous présenter la mienne.  Elle est plutôt fiable et les deux seules fois où j’ai cédé à la facilité et que je ne l’ai pas appliqué, c’est sur les deux seuls achats que je regrette.

(Pour certains, cela pourra paraître être du bon sens, mais croyez moi, ce n’est pas le cas pour tout le monde)

Définissez vos besoins !

Peu importe dans quoi vous allez investir, vous allez acheter un outil. De manière générale, plus un outil est spécialisé, plus il est efficace dans son domaine. Posez-vous les bonnes questions. Imaginez-vous en situation de tournage. Réfléchissez à votre installation et aux problèmes qui pourraient en découler.

Prenons l’exemple d’un micro :

Est-ce qu’il doit être dans le champ de la camera ?
Si il doit être dans le champ de la caméra, il vous faudra quelque chose de discret et/ou esthétique.

Est-ce que je vais faire exclusivement des voix off ?
Si vous faites des voix off, peu importe le design et la taille, il vous faudra un micro qui rends la voix le mieux possible

Est-ce que j’ai une équipe derrière ?
Si vous avez une équipe derrière, tant mieux, vous avez des bras pour le manipuler, sinon, il vous faudra quelque chose de simple à opérer, presque automatique et sans réglages

Que vais-je enregistrer ?
Si vous enregistrez du son d’ambiance, une voix off, des acteur dans le champ d’un camera, ou à distance ou même une interview, la directivité et donc le type de micro seront différents.

Quel est mon objectif qualité et ai-je les connaissances pour m’en servir ?
Vous voulez un son Potable ? Correct ? Bon ? De qualité pro ? Restez raisonnable. Plus vos objectifs qualité son hauts, moins les prix seront abordables et on peut se retrouver très vite avec du matos inadapté car compliqué a utiliser de manière optimale.

Ce sont autant de questions qui vont définir les caractéristiques de ce que vous recherchez. N’hésitez pas a les noter, et à en rajouter à chaque fois que des contraintes s’ajoutent et commencez à vous renseigner ! Google est plein de sources intéressantes que ce soit en anglais ou en français.

Etude de cas :

Jean-Kevin veut faire du let’s play et ne souhaite pas montrer son visage. Il fait donc de la voix off. Il se fiche un peu de son son et aimerait une qualité potable sans pour autant être pro.
Un micro-casque pourrait lui convenir, avec une carte son USB de bonne qualité pour éviter les bruits de fond parasite de la carte son intégrée de son ordinateur. Pas besoin d’investir dans gros micro et un gros pied de fou pour notre ami Jean-Kevin !

Jeanne-Marie fait des tutos beauté et ne peut pas se permettre d’avoir un micro dans le champ quand elle se maquille. Elle est à bonne distance de son appareil photo et aimerait avoir une qualité de son plutôt bonne, mais elle filme seule.
Un micro hypercardioïd à monter sur la griffe flash de son caméscope et qui se branche sur l’entrée ligne de ce dernier serait le plus approprié. Il ne demande aucune manipulation ou presque et sortira un son clair et avec peu de son d’ambiance.

Définissez votre budget

Sortir de l’argent pour de l’équipement n’est pas toujours facile, mais des fois, nous n’avons pas le choix. définissez votre budget maximal. Ne vous laissez pas berner. Ce n’est pas parce qu’on peut faire de bonnes affaires sur internet que vous pouvez avoir, disons, une camera de qualité pour 25€ Sachez rester réaliste

Une fois votre budget arrêté, écumez pendant une à deux heures les sites marchands en ciblant votre budget maximum et en vérifiant que le matériel corresponds à vos besoins dans les spécifications techniques. Faites une sélection, notez la marque et le modèle de chaque et si ils engendrent des frais supplémentaires. (Pied de micro, adaptateurs, etc.)

Vous ne trouvez pas dans votre tranche de prix ? Repassez à la première étape et essayez de mieux cibler vos besoins, ou revoyez votre budget à la baisse. Ou mieux, patientez et économisez !

Lisez les review et regarder des exemples d’utilisation

Les sites qui réalisent des tests sont une formidable source d’information, donc n’hésitez pas a les écumer. Tapez « test » ou « review » suivi du nom du model de l’appareil que vous recherchez et vous trouverez plus de résultats que de saints au paradis..

Vous ne vivez pas au pays des bisounours. Les tests ne sont pas toujours objectifs. Vérifiez que le test viens bien d’une source en laquelle vous pouvez avoir confiance. Croisez différents tests pour être sur que les avis se recoupent.

Pour finir, regarder les exemples d’utilisation que vous pouvez trouver sur Youtube. Quand quelqu’un est content ou mécontent de son matos, la tendance actuelle est de faire un unboxing et un petit test avec. C’est à votre avantage ! Tout colle ? Vous avez trouvé le meilleur rapport qualité/prix ? Vous pouvez passer à la caisse ! Oui, mais où ?

Privilégiez les sites de confiance

Avoir un prix bas, c’est bien. Avoir de la qualité de service c’est mieux ! Si vous économisez 15€ sur un achat, et que lorsque vous appelez le service après-vente personne ne vous réponds, vous aurez l’air fin avec vos 15€ d’économiser, et votre matériel en panne sans interlocuteur.

Privilégiez les boutiques en Europe. Vérifiez que des informations de contact soient disponible dans « à propos » et recherchez systématiquement les avis sur les boutiques en ligne.

Votre matériel ne vous satisfait pas ? Faites jouer les 14 jours de délais de rétractation. pensez à tout garder et à le déballer proprement pour être sur qu’il soit reprit par la boutique.

Vous voilà prêt à ne JAMAIS regretter un achat et à avoir le meilleur pour vos pièces sonnantes et trébuchantes ! Des questions supplémentaires ? Le forum est là pour vous aider, et postez vos achats en commentaires !  Nous sommes de vilains curieux ! :)

[Tuto] Comment choisir son ISO ?

Vous allez tourner, et vous ne savez pas comment régler votre réflexe ou votre caméra ? Il y a plein de réglages étranges qui vous font peur ? On va les écumer un par un, et apprendre ce qu’il vous faut pour filmer dans de bonnes conditions !

L’ISO, mais qu’est-ce que c’est, gentil rédacteur de Tubeurs.fr ?

Si vous ne venez pas de la photo, et que vous n’avez aucune notions dans le domaine, vous avez du déjà entendre ce mot ailleurs, non ?  Les gares et leurs ISO 14001, les images disques avec les fichiers ISO (ISO 9660) Bref, on les croise un peu partout ces trois petites lettres ! ISO signifie International Standards Organisation (Organisation internationale des Standards). Mais qu’est-ce que cela a à voir avec nos appareils photos et caméras ?

L’ISO correspond à la sensibilité de la pellicule de jadis et au capteur d’aujourd’hui. Plus la sensibilité est élevée, moins on a besoin de lumière pour avoir une image claire, mais plus il y a de bruits sur l’image. Et le bruit, en photo,  comme en vidéo, c’est pas bien !

Le bruit ? J’écoute pas mes photos, moi !

Très drôle chenapan ! Le bruit, en image se traduit par des artefacts de couleur (Des petits points) ou un « fourmillement » en vidéo. Le plus simple est encore la preuve par l’exemple !

J’ai fait en sorte de filmer le même plan 9 fois, en augmentant l’ISO et contre-balançant avec les autres réglages.. (Ce test est réalisé sur un Nikon d5300)

Vous l’aurez compris, le but est de garder l’ISO le plus bas possible grâce à l’ouverture et au temps d’exposition. Nous verrons comment dans les prochains tutos !