Archives pour l'étiquette tournage

[Tuto] 6 astuces pour vos tournages

Que vous soyez indépendant, que vous ayez un assistant plateau, ou ou assistant camera, il faut toujours savoir être un homme (ou une femme) de la débrouille sur un tournage. J’ai compilé pour vous quelques astuces que j’ai pu apprendre au fil du temps ! C’est parti !

1) Le stylo gaffeur.

Sur un tournage, l’accessoire le plus utile pour tout le monde,c ‘est le gaffeur, le ruban adhésif, le duct-tape, mais avouez, transporter un rouleau complet c’est plutôt galère, et courir derrière le mec qui a prit le seul rouleau dispo, ça énerve. Par contre, vous avez toujours un stylo ou deux dans votre sacoche !

Stylo gaffeur, dévidoir de scotch, ducktape
Mes stylo-gaffeur pour stocker mon scotch lors des tournages

Prenez votre stylo, enroulez-le de scotch, d’adhésif isolant de différente couleurs, bref de tout ce dont vous aurez besoin autours du corps du stylo jetable.. Et vous en aurez toujours 5 mètres sous la main. Vous pouvez faire de même avec votre feutre indélébile et hop, vous avez une solution pour marquer rapidement du matériel ou des caisses.

2) Le protège genoux de carreleur.

Nous allez devoir durement cadrer un genoux à terre, ou disposer du matériel ou des marque au sol, et rien de plus désagréable que de s’abimer les genoux sur le sol. les carreleurs connaissent bien ce soucis.

Exemple de protections pour vos genoux !
Protège genoux, une pièce essentielle d’équipement !

Dépensez 25€ pour des genouillères discrètes, et économisez vos genoux. Vous me remercierez dans vos vieux jours.

3) Marquer une batterie HS.

Quand vous avez comme moi une dizaine de batterie, il est parfois difficile dans le sac de reconnaitre celle pleines de celles vide. Là deux solutions s’offrent à vous.

Le cache connectique peut jouer le rôle de détrompeur. Si il est coté connectiques, la batterie est pleine et prête à être utilisée. Sl il est mis de l’autre coté et que les connectiques sont à nu, la batterie est alors vide.

Exemple de marquage des batteries en utilisant les caches connecteurs
Exemple de marquage des batteries en utilisant les caches connecteurs, pleine à gauche, vide à droite !

Le gaffeur rouge peut être un bon indicateur, mais prends plus de temps en tournage. coupez et placez du scotch isolant rouge sur le haut de vos protèges-batteries.Lorsque la batterie est pleine, mettez-le verticalement, lorsqu’elles sont vide horizontalement, de manière à ce que le blanc du cache batterie apparaisse.

Marquage des batteries avec du gaffeur
Marquage des batteries avec du gaffeur. Pleine à gauche, vide à droite

4) Le scratch en rouleaux

LA solution la plus fiable pour rangr vos cables sans prise de tête. Il est souvent prédécoupé, coté velour d’une face, coté accroche de l’autre. Trouvez-les sans dévidoir. C’est moins cher, et tout aussi pratique. Privilégiez les couleurs fluo. Peu de risques d’oublier un câble comme ça !

5) Ayez toujours quelques mousquetons sous la main.

Que ce soit pour transporter des câbles à la ceinture,  improviser une attache, servir de tire-fort avec des cordes,  improviser une poignée, ajouter une prise au transport de matériel lourd, ou plus simplement servir de porte-clé, c’est essentiel !

Cable XLR attache avec du scratch en rouleaux
Voilà un câble bien fixé et bien visible ma bonne dame !

6) Ayez le réflexe serflexe et réutilisez-les !

Les serflexe sont autobloquant, et beaucoup les coupent en fin de tournage, mais vous pouvez les récupérer ! Glissez la pointe d’un couteau ou d’un petit tourne-vous plat dans le clips et tirez. Vous pouvez aussi les serrer à l’envers (Les dents vers l’extérieur) si il n’y a pas trop de tensions dessus. Ce qui permet de les enlever facilement en tirant simplement dessus

Vous avez d’autres astuces ? Partagez-les en commentaires ou sur notre forum ! Bon tournage !

[Tuto] Se débarrasser des bruits parasites (audio)

Si vous avez décidé de créer un court-métrage, ou tout autre type de vidéos, vous avez sûrement rencontré beaucoup de difficultés et cela est tout à fait normal. Vous avez eu des retours négatifs ? Ce n’est pas grave, et ne vous découragez surtout pas. Vous devez apprendre à garder la motivation.

Cet article sera consacré à la qualité sonore, Kainou ayant déjà fait un article sur les moyens de filmer.

Attention, après avoir lu cet article, vous n’aurez plus le droit de sortir cette excuse si célèbre désormais : « soyez indulgent, je n’ai pas du matériel de pro ».

Tourner en extérieur, un vrai dilemme.

Il est vrai que tourner en extérieur présente des avantage certain, celui d’avoir plus de place, plus de lumières naturelle et un décor plus aéré mais il faut prendre en compte le vent, qui est loin d’être notre allié !

C’est pourquoi il faut vous munir d’une bonnette pour micro. Cela permettra de ne pas avoir le bruit du vent (qui est assez désagréable) sur le rendu de la vidéo. Vous pouvez très bien acheter directement une bonnette; ce n’est pas très cher, vous pouvez en trouver pour 4-5€.

Vous pouvez aussi la fabriquer vous-même; même si ce n’est pas forcément très rentable.

Tourner en intérieur, pas forcément plus simple

Alors oui, lorsque vous tournez en intérieur, vous n’avez pas le problème de vent (sauf si vous filmez la fenêtre ouverte alors qu’une tornade fait rage, ce qui serait surprenant). Tourner une vidéo en intérieur est un peu plus simple niveau audio, c’est pourquoi nous allons nous occuper des « Podcasts », ou autres vidéos « facecam ». A savoir que cela s’applique aussi aux voix off

Le plus gros inconvénient, niveau sonore, de ces vidéos est le bruit des « pops ». Le « pop » est le bruit causé par la prononciation des « p ». Ce qu’on appelle les syllabes « pulsives » dont le flux d’air vient heurter le micro.

Pour éviter ces bruits désagréables, il faut utiliser un anti-pops. Encore une fois, vous pouvez en acheter pour pas cher (aux alentours de 20€), mais si vous avez l’âme d’un bricoleur, vous pouvez toujours fabriquer votre propre filtre anti-pop, avec du matériel que vous pouvez trouver très facilement. Une boite de conserve, du scotch, un bout de fil électrique et une vieille chaussette feront l’affaire !

Enfin, si vous n’avez pas réussi à trouver de filtre anti-pop convenable et que vous n’avez aucune envie d’en fabriquer un, vous pouvez vous en passer. La vidéo suivante vous aidera à vous placer de façon à éviter ces bruits, sans filtre anti-pop.

Alors, avez-vous une âme de bricoleur ? Dîtes le nous en commentaire, ou sur le forum !

[Tuto] l’importance de la prise de son au tournage

Quand vous faites une vidéo, vous racontez une histoire ou vous transmettez une idée par le biais de dialogues ou d’un texte face camera et au delà de la forme, le plus important, c’est le fond et le moyen de le faire passer ! Nous allons voir comment capturer le son sur votre tournage, en partant de la solution pro et en descendant petit à petit dans le budget. Je passerais sur les coûts et techniques annexes pour le moment.

Sur un tournage « cinema »

Sur les gros tournages, il est commun d’avoir un ou plusieurs perchistes qui capturent la voix des acteurs au plus prés. Cela évite d’avoir un micro-cravate dans le champ (Ce qui est peu esthétique pour un film par exemple, alors que tout-à-fait admis en reportage), tout en ayant un son très propre.  Voyons les avantages et inconvénients de cette méthode d’enregistrement.

un perchiste/cadreur par Sebastiaan ter BurgUn perchiste/cadreur par Sebastiaan ter Burg

Les avantages :

  • Vous avez un son de qualité, avec un contrôle total.
  • Vous bénéficiez des services d’un expert en son dès le tournage, ce qui évite de mauvaises surprises
  • Les enregistreurs numérique pro, comme le Roland R4PRO permettent de limiter les saturations, d’avoir un égaliseur, un compresseur et une porte de bruit intégrée même si on vous conseillera de laisser tout cela inutilisé et de vous en occuper plutôt au mixage
  • Des connectiques pro, avec système de verrouillage, ce qui évite les mauvaises surprises au derush.
  • Le perchiste a le monitoring directement dans les oreilles
  • Le support des timecodes pour avoir une synchronisation des pistes au montage quasiment automatique
  • L’enregistrement sur disque dur ou SDD ce qui évite de changer de carte SD toutes les 4 heures
  • Le perchiste à directement l’enregistreur en bandoulière et peut facilement modifier le gain en temps réel

Les inconvénients :

  • Le prix. Au delà du matériel qui monterai à plusieurs milliers d’euros, il faut payer le technicien. Ce type de matos requiert une certaine expérience pour en tirer une qualité acceptable et l’expérience se paye.
  • Un perchiste avec des bras en acier, et les connaissances en audio nécessaire, ça court pas les rues… C’est lourd comme matériel.
  • L’autonomie est limitée, prévoyez un stock de batterie

Le kit et son prix :

  • Le perchiste : 960€/semaine de tournage
  • Vous voulez un ingé son sur le plateau ? juste pour être sur ? 1500€/semaine de tournage
  • Enregisteur Edirol R-4 PRO : 1990€
  • Pour la sacoche du R-4 PRO, comptez 250€.
  • Micro canon stéréo Audio-Technica BP4027, 900€
  • Un systeme antivibration type Rycote 80€
  • Perche environ 600€

Soit un total de 3820€  à l’achat et 2500€ de salaire par semaine. Bref, je ne pense pas que vous en soyez là, sinon, contactez-moi ! J’ai de bons bras !

Sur un tournage de court métrage

Voyons déjà quelque chose d’un peu plus raisonnable. Admettons que vous ayez une petit équipe pour faire un court et un peu de budget,  quel est le kit standard ? Un petit enregistreur portable, un perchiste, un micro canon moyenne gamme et roulez jeunesse !

Le Zoom H6

Le Zoom H6, petit pratique et flexible

Avantages :

  • Matériel léger et facilement transportable
  • Les enregisteurs numériques « de poche » type Tascam ou Zoom sont souvent alimentés par des piles. Si vous êtes en panne, vous pourrez aller au supermarché du coin.
  • Pour les supports d’enregistrement, facile, des cartes SD !
  • Pas besoin de sacoches spéciale pour le transport. Une poche suffit.
  • Possibilité d’avoir un retour comme les grands
  • Le prix !

Inconvénients :

  • Limité au niveau du contrôle du gain sur bien des models (Souvent, on se retrouve avec une série de boutons a presser pour modifier le gain de la piste)
  • Pas de gestion du timecode, donc synchronisation au clap obligatoire
  • Nombre d’entrées limitée
  • Pas (ou rarement) de sécurisation des connexions. Attention aux pieds. Un câble débranché est si vite arrivé.
  • Perche moins chère = plus lourde.

Le kit et son prix :

  • Enregistreur Zoom H6 450€
  • Micro Canon Rode NTG-2 250€
  • Perche en alu 120€
  • Perchiste : un mec dans le coin 0€

Soit 820€ pour une qualité tout-à-fait acceptable, mais hey, c’est un kit court-métrage. Vous n’avez pas le même budget que ces rupins du dessus qui filment avec des RED One ! Vous avez déjà un très bon kit, croyez-moi.

Le minimum vital

Lorsque vous filmez seul, ou que vous avez un budget extrêmement serré, impossible d’investir dans un bon micro et un enregistreur numérique. Encore moins possible d’avoir un perchiste souvent. Les micros vidéo amateur sont peu chers et polyvalents.

Le Rode Video Mic
Le Rode Video Mic

Avantages :

  • Pas d’enregistreurs à acheter, le son est directement enregistré par l’entrée micro du caméscope ou de l’appareil photo
  • Pas de synchronisation à faire. Tout est sur le même fichier
  • Possibilité de le fixer sur la griffe flash

inconvénients :

  • Qualité aléatoire
  • Difficulté de gérer les niveaux
  • La marge de manœuvre est limitée. la source sonore devra être proche de la camera.
  • Qualité de construction médiocre

Le kit et son prix :

  • Rode Video-mic 120€

Ghetto-style !

Alors, si vous n’avez pas un rond, je vous invite à fabriquer des micro cravate grace à un vieux kit main libre et vous servir de votre téléphone comme enregistreur. On est loin d’avoir quelque chose de « bon », mais c’est acceptable.

Avantages :

  • Pas cher…
  • Rapport qualité/prix imbattable

inconvénients :

  • Qualité audio médiocre
  • Obligé de synchroniser la vidéo et l’audio
  • Pas de monitoring

Le kit et son prix :

  • Un téléphone portable 0€
  • Un vieux kit main libre 0€

Bon, on fait avec ce qu’on a ! Allez voir cet article pour plus d’infos sur le matériel fait maison

Conclusion

Tout ces kits sont des exemples. Vous pouvez bien entendu mixer le tout pour vous faire quelque chose de personnalisé.Sinon, vous, votre kit se compose de quoi ? N’hésitez pas à nous le dire en commentaire ou sur le forum. Ça nous intéresse grandement !

[Tuto] Fabriquer son propre matériel

Vous vous êtes lancé, vous vous lancez ou vous voulez vous lancer dans l’aventure Youtube mais vous n’avez pas les moyens d’acheter du matériel de qualité, ou vous êtes simplement radin comme moi ?

Alors, optez pour le matériel fait maison !

Le trépied fait maison

D’accord, un trépied ne coûte pas très cher. Mais tout le monde n’a pas envie de payer pour faire des vidéos, même si un moment donné, il le faudra bien (ne serait-ce que pour la caméra).

Pour fabriquer votre propre trépied, vous avez deux solutions :

1ère solution (la plus simple) :

Vous avez besoin de :

  • livres (le nombre dépend de la taille que vous voulez donner à votre trépied)
  • scotch (pas de la colle hein, du scotch)
  • un petit support en pente (facultatif)
  • pochettes plastiques/papier de protection (facultatif)

Et là, vous me direz (ou pas) :

« Et si on veut filmer à l’extérieur ? On ne va pas porter une colonne de livre à bout de bras ?! » Effectivement, ça risquerait d’être lourd, sans parler des tremblements visibles lors du visionnage de la vidéo.

Pour cela, il vous suffira simplement de poser votre colonne de livre sur une planche disposant de roues (chariot, skateboard, etc…)

2ème solution (la plus compliquée) :

Vous aurez besoin :

  •  de 3 bols (peu importe la taille)
  •  de pâte à modeler (facultatif)
  •  d’une planche de carton (bien solide)
  •  de 3 bâtons solides

L’éclairage fait maison

Tout le monde n’a pas les moyens, ni la place de se procurer des spots de chantier. Certains se contentent alors de la lumière du jour, mais ce n’est pas toujours suffisant, surtout si les nuages recouvrent le ciel. Je vous propose ici une solution pour améliorer la luminosité, sans se ruiner.

Vous aurez besoin :

– de deux spots à pince (ou deux lampes de bureau, mais c’est moins pratique)

– d’une multi-prise

– de boules chinoises

– de deux ampoules (100W; 6500K)

Le micro fait maison

Beaucoup de personnes pensent que le son n’est pas très important, et que le micro de la caméra suffit. Et bien détrompez vous ! La qualité sonore est très importante, même plus que la qualité visuelle.

Malheureusement, un micro de bonne qualité dépasse les 60€. Voilà pourquoi je vous propose de visionner cette vidéo, qui vous explique comment se fabriquer son propre micro cravate.

Vous aurez besoin :

  • d‘écouteurs
  • de ciseaux
  • d’un smartphone
  • d’une pince

Voilà, n’hésitez surtout pas à réagir en commentaire, ou sur le forum si vous connaissez d’autres méthodes/techniques pour réaliser son propre matériel !

[News] Annonce du Panasonic G7 !

Panasonic a annoncé l’arrivée du petit frère du GH4 (Un des appareils les plus plébiscités par les réalisateurs avec le 5D de Canon) Cet appareil sera donc certainement une petite tuerie aux vues des spécifications. Le tout pour un prix très abordable !

Une petite vidéo de présentation pour la route.

Si on le compare au GH4, il sera capable d’enregistrer en ultraHD (3140 x 2160) à 30 FPS. alors que le GH4 filme en 4K (3840 x 2160) à 29.97 FPS. Une limite d’enregistrement à 30 minutes est en place, contre 220 pour le GH4. Il va de soi que les outils pro du GH4 ne seront pas dedans, comme les barres colorimétriques, les timecodes et les fonctions de zébras. Ho, et pas de PAL, juste du NTSC.

En bref, cela semble une bonne alternative petit budget à la Rolls des appareil photo spécialisés en vidéo, le tout pour moitier moins cher ! Voilà qui fait un bon premier pied dans l’écosystème vidéo de Panasonic pour les budgets serrés.

La page produit officielle de Panasonic : http://www.panasonic.com/fr/consumer/appareils-photo-et-camescopes/hybrides-lumix-g-dslm/dmc-g7.html

N’oubliez pas, vous pouvez venir en discuter sur le forum entre vidéastes :)