Antipop maison

[Tuto] Se débarrasser des bruits parasites (audio)

Si vous avez décidé de créer un court-métrage, ou tout autre type de vidéos, vous avez sûrement rencontré beaucoup de difficultés et cela est tout à fait normal. Vous avez eu des retours négatifs ? Ce n’est pas grave, et ne vous découragez surtout pas. Vous devez apprendre à garder la motivation.

Cet article sera consacré à la qualité sonore, Kainou ayant déjà fait un article sur les moyens de filmer.

Attention, après avoir lu cet article, vous n’aurez plus le droit de sortir cette excuse si célèbre désormais : « soyez indulgent, je n’ai pas du matériel de pro ».

Tourner en extérieur, un vrai dilemme.

Il est vrai que tourner en extérieur présente des avantage certain, celui d’avoir plus de place, plus de lumières naturelle et un décor plus aéré mais il faut prendre en compte le vent, qui est loin d’être notre allié !

C’est pourquoi il faut vous munir d’une bonnette pour micro. Cela permettra de ne pas avoir le bruit du vent (qui est assez désagréable) sur le rendu de la vidéo. Vous pouvez très bien acheter directement une bonnette; ce n’est pas très cher, vous pouvez en trouver pour 4-5€.

Vous pouvez aussi la fabriquer vous-même; même si ce n’est pas forcément très rentable.

Tourner en intérieur, pas forcément plus simple

Alors oui, lorsque vous tournez en intérieur, vous n’avez pas le problème de vent (sauf si vous filmez la fenêtre ouverte alors qu’une tornade fait rage, ce qui serait surprenant). Tourner une vidéo en intérieur est un peu plus simple niveau audio, c’est pourquoi nous allons nous occuper des « Podcasts », ou autres vidéos « facecam ». A savoir que cela s’applique aussi aux voix off

Le plus gros inconvénient, niveau sonore, de ces vidéos est le bruit des « pops ». Le « pop » est le bruit causé par la prononciation des « p ». Ce qu’on appelle les syllabes « pulsives » dont le flux d’air vient heurter le micro.

Pour éviter ces bruits désagréables, il faut utiliser un anti-pops. Encore une fois, vous pouvez en acheter pour pas cher (aux alentours de 20€), mais si vous avez l’âme d’un bricoleur, vous pouvez toujours fabriquer votre propre filtre anti-pop, avec du matériel que vous pouvez trouver très facilement. Une boite de conserve, du scotch, un bout de fil électrique et une vieille chaussette feront l’affaire !

Enfin, si vous n’avez pas réussi à trouver de filtre anti-pop convenable et que vous n’avez aucune envie d’en fabriquer un, vous pouvez vous en passer. La vidéo suivante vous aidera à vous placer de façon à éviter ces bruits, sans filtre anti-pop.

Alors, avez-vous une âme de bricoleur ? Dîtes le nous en commentaire, ou sur le forum !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *