[Tuto] Comment choisir son ISO ?

Vous allez tourner, et vous ne savez pas comment régler votre réflexe ou votre caméra ? Il y a plein de réglages étranges qui vous font peur ? On va les écumer un par un, et apprendre ce qu’il vous faut pour filmer dans de bonnes conditions !

L’ISO, mais qu’est-ce que c’est, gentil rédacteur de Tubeurs.fr ?

Si vous ne venez pas de la photo, et que vous n’avez aucune notions dans le domaine, vous avez du déjà entendre ce mot ailleurs, non ?  Les gares et leurs ISO 14001, les images disques avec les fichiers ISO (ISO 9660) Bref, on les croise un peu partout ces trois petites lettres ! ISO signifie International Standards Organisation (Organisation internationale des Standards). Mais qu’est-ce que cela a à voir avec nos appareils photos et caméras ?

L’ISO correspond à la sensibilité de la pellicule de jadis et au capteur d’aujourd’hui. Plus la sensibilité est élevée, moins on a besoin de lumière pour avoir une image claire, mais plus il y a de bruits sur l’image. Et le bruit, en photo,  comme en vidéo, c’est pas bien !

Le bruit ? J’écoute pas mes photos, moi !

Très drôle chenapan ! Le bruit, en image se traduit par des artefacts de couleur (Des petits points) ou un « fourmillement » en vidéo. Le plus simple est encore la preuve par l’exemple !

J’ai fait en sorte de filmer le même plan 9 fois, en augmentant l’ISO et contre-balançant avec les autres réglages.. (Ce test est réalisé sur un Nikon d5300)

Vous l’aurez compris, le but est de garder l’ISO le plus bas possible grâce à l’ouverture et au temps d’exposition. Nous verrons comment dans les prochains tutos !

[News] Annonce du Panasonic G7 !

Panasonic a annoncé l’arrivée du petit frère du GH4 (Un des appareils les plus plébiscités par les réalisateurs avec le 5D de Canon) Cet appareil sera donc certainement une petite tuerie aux vues des spécifications. Le tout pour un prix très abordable !

Une petite vidéo de présentation pour la route.

Si on le compare au GH4, il sera capable d’enregistrer en ultraHD (3140 x 2160) à 30 FPS. alors que le GH4 filme en 4K (3840 x 2160) à 29.97 FPS. Une limite d’enregistrement à 30 minutes est en place, contre 220 pour le GH4. Il va de soi que les outils pro du GH4 ne seront pas dedans, comme les barres colorimétriques, les timecodes et les fonctions de zébras. Ho, et pas de PAL, juste du NTSC.

En bref, cela semble une bonne alternative petit budget à la Rolls des appareil photo spécialisés en vidéo, le tout pour moitier moins cher ! Voilà qui fait un bon premier pied dans l’écosystème vidéo de Panasonic pour les budgets serrés.

La page produit officielle de Panasonic : http://www.panasonic.com/fr/consumer/appareils-photo-et-camescopes/hybrides-lumix-g-dslm/dmc-g7.html

N’oubliez pas, vous pouvez venir en discuter sur le forum entre vidéastes :)

[News] Le mixeur des réenregistrements sur Survivor nous explique son métier

Quand dans une télé réalité, le son fait pas assez vrai, on le remplace par un faux son plus vrai que le vrai son.

Mais non, on vous dit que la télé c’est pas un média aseptisé, allons !

Plus sérieusement, cette petite vidéo très sympa publiée hier par Variety permet de découvrir le métier de mixeur de re-enregistrements sur Survivor (Koh-Lanta) avec Terrance Dwyer ! Pensez au son dans vos productions ! On peut le faire aussi en post ! 😉

Qu’on aime la télévision ou non, ça a le mérite d’être intéressant. Filmer, c’est toujours mentir un peu !

Et vous, vous avez déjà appliqué cette technique, ou allez-vous l’appliquer ? Venez en parler dans les commentaires ou sur le forum !

[News] Microsoft sort Hyperlapse

Microsoft sort Hyperlapse, un outil pour faire facilement des hyperlapse (des timelapse, à la première personne) grâce à votre GoPro, votre téléphone ou votre réflexe. Le principe est donc de prendre une série de photo plus ou moins rapprochées et de les combiner. Ou encore plus simplement, accélérer une vidéo, jouant sur le positionnement, le recadrage et la colorimétrie pour vous permettre de donner une impression de « douceur » dans l’action, et éliminer toute saccades occasionnées par les différentes prises de vue.

Ce logiciel n’est pas encore aussi efficace qu’un humain, mais les résultats sont déjà pas mal bluffants. Voici une vidéo de présentation de l’outil par Microsoft.

Et une petite vidéo de test réalisée par nos soins.

On apprécie la facilité d’utilisation du logiciel ! On remarque aussi que Hyperlapse ralenti ou accélère arbitrairement le métrage sur certains moments. Cela doit faire parti intégrante de l’algorithme de stabilisation. A voir si cela sera configurable dans la version finale.

Pour télécharger la démo, rendez-vous içi : http://research.microsoft.com/en-us/um/redmond/projects/hyperlapseapps/#pro